Revue de Presse

La presse aussi parle du Salon Perfecta de Masevaux ...

 

Journal L'Alsace, Edition du jeudi 12 juillet 2007

 

Gastronomie Perfecta à Masevaux : un salon de bon goût

 

 

    La 5e édition de Perfecta, le salon des saveurs de Masevaux, aura lieu les samedi 8 et dimanche 9 septembre à la salle polyvalente, toujours sous le haut patronage d’Émile Jung.

 

Il revient ! Toujours organisé par le FC Masevaux, le salon Perfecta aura à nouveau lieu cet automne à la salle polyvalente, pour la cinquième fois. Au programme : la présentation et la vente de vins et de produits gastronomiques. Mais sa formule a un peu changé. Cette fois, il n’y aura pas de grand repas gastronomique : priorité aux exposants, qui seront au nombre d’une quarantaine.


« Il n’y aura pas sur le salon deux produits identiques »


Ceux de l’an dernier reviennent presque tous, mais il y aura aussi quelques nouveautés, comme El Vanillo, spécialisé dans la vanille sous toutes ses formes : gousses, extraits, essences… Il ne faudra pas manquer non plus Jean-Pierre Ertz, de Bouxwiller, qui proposera pas moins de 25 salamis différents : aux asperges, aux orties, à l’aspérule, à l’aïl des ours, au Munster, à la cerise, à la viande d’âne ou de cerf, etc.
Adrien Vonarb, seul pêcheur professionnel sur le Rhin, proposera ses tourtes de poissons ou anguilles fumées. Mais les visiteurs pourront découvrir de nombreuses autres saveurs : miels, sels, foies gras, glaces, huîtres… sans oublier les vins : une vingtaine de régions viticoles seront représentées.

« Il n’y aura pas sur le salon deux produits identiques », commente fièrement l’organisateur, Albert Ringenbach.
Le salon sera à nouveau placé sous le haut patronage d’Émile Jung, le célèbre chef du « Crocodile » à Strasbourg. Durant les deux jours, une restauration sera proposée sur place, en continu. On pourra déguster un menu complet pour dix euros.
Des animations et des jeux permettant de gagner des petits lots seront proposés aux visiteurs et comme les années précédentes, la décoration sera assurée par la ville de Masevaux.


[-> Y ALLER
Samedi 8 septembre de 11 h à 20 h, dimanche 9 septembre de 10 h 30 à 19 h à la salle polyvalente, rue du Stade à Masevaux. Entrée libre, grand parking à proximité. Pour en savoir plus, rendez-vous sur internet : www.salon-perfecta.fr

 

Isabelle Bollène (source : Journal L'Alsace)

 

Au programme du salon : la présentation et la vente de vins et de produits gastronomiques.
Au programme du salon : la présentation et la vente de vins et de produits gastronomiques. Archives Anthony Garrelhas

 

Journal L'Alsace, Edition du jeudi 14 septembre 2006

 

Gastronomie Salon Perfecta : la 4e édition vaut bien quatre étoiles !

 

 

    Ils étaient 45 petits producteurs, venus des quatre coins de France pour exposer leurs délicieux produits au 4e salon Perfecta de Masevaux, ce week-end.

 

    Les mots d'ordre du chef d'orchestre du salon Perfecta organisé ce week-end à Masevaux, Albert Ringenbach, étaient : convivialité, authenticité et esthétique : «Nous ne tenions pas à faire une grande exposition gastronomique où les stands s'alignent de chaque côté d'une allée étroite», expliquait-il. »Notre but est de faire connaître des produits régionaux de qualité, présentés par les producteurs eux-mêmes, dans un cadre aéré et agréable. Et pour la convivialité, quoi de mieux qu'un repas chaleureux partagé par les organisateurs et les exposants ?» Après l'inauguration, samedi matin, les officiels et le chef étoilé Émile Jung ont fait le tour des stands de dégustation. La fréquentation de samedi après-midi était plutôt moyenne, à cause du soleil qui retenait les visiteurs dans leurs jardins, mais celle de dimanche a été franchement bonne.


Les huîtres de La Tremblade


    Côté exposants, certains sont venus de loin, comme Michel Rima et sa famille, affineurs et négociants d'huîtres à La Tremblade, en face de l'île d'Oléron : « Nous achetons les jeunes huîtres que nous élevons dans les claires, ces anciens bassins de marais salants qui se remplissent d'eau de mer adoucie par les pluies. Les huîtres y grandissent à l'abri des mouvements marins : ce sont les "fines". Nous vendons aussi des crevettes, des bulots et des palourdes ».

Des vignerons à la recherche de clients alsaciens


    Les vins de Cahors avaient également leurs représentants, Mme et M. Bénac, du château de l'Églantier : «… Nous sommes vignerons-récoltants de père en fils depuis toujours à Cournou (46). Nous produisons un vin rouge d'appellation Cahors, dans une exploitation familiale de 24 ha, sur le plateau du Causse qui surplombe la vallée du Lot.» «C'est la première fois que nous venons à Masevaux pour essayer de former un noyau de clients alsaciens. C'est vrai que les petits vignerons comme nous ont du mal à survivre, à cause de la mondialisation et de la baisse de consommation ».

Bière « made in Giromagny »


    Plus près d'ici, la brasserie artisanale de Giromagny faisait déguster sa dernière production : « Nous fabriquions de la bière en amateurs depuis 20 ans, expliquait Erick Belmer, pour notre consommation et celle des copains.» Il poursuit: « Aujourd'hui, en plus de mon métier de cheminot, je produis, en fermentation haute (méthode belge), 120 hectolitres par an de blonde, brune, ambrée, et quelques essais de bières de saisons. Nous ne cherchons pas à faire du chiffre, juste à satisfaire notre clientèle, quand il y a assez de stock… »

Des délices de Vétrigne


    Enfin, Guy et Michel Thibaut avaient abandonné leur ferme à Vétrigne (90) pour proposer les produits de leur élevage de vaches highland, cerfs, volailles : « Nous fabriquons des saucisses et terrines de cerf sans porc, de la pancetta, des pièces à barbecue. Nous proposons aussi des crèmes d'orties au miel, de la gelée de foin, ou de pétales de coquelicot, des escargots aux morilles, de la liqueur de chocolat ou de caramel… Nous aimons travailler avec les Alsaciens parce qu'ils aiment manger et apprécient ce que nous faisons. »

 

Jean-Marie Renoir (source : Journal L'Alsace)

 

Michel Rima et sa famille, affineurs et négociants d'huîtres à La Tremblade, en face de l'île d'Oléron.
Michel Rima et sa famille, affineurs et négociants d'huîtres à La Tremblade, en face de l'île d'Oléron. Photos J.-M. R.

Journal L'Alsace, Edition du lundi 12 septembre 2005

 

Perfecta: un salon gastronomique à la perfection


La 3e édition du Salon gastronomique

 

    Perfecta a été une très belle réussite tant par la qualité des produits présentés que par l'agencement, la décoration et l'âme quasi familiale qui a régné dans la salle polyvalente durant ces deux jours. Dimanche matin, avant même l'ouverture du salon prévue à 11 h, le public se pressait déjà devant les différents stands. Plus de trente cinq producteurs étaient présents. Les artisans très accueillants ont su, avec chaleur et convivialité, faire déguster leurs produits et expliquer leur savoir-faire à l'image de Pierre Rieffel. Distillateur de métier, il a su remettre au goût du jour une recette de « grand-mère » : la liqueur aux oeufs. « C'est quelque chose que l'on donnait aux personnes à la santé fragile, pour les retours de couches… Ça donne du tonus ! C'est un mélange de sucre de jaunes d'oeufs, de lait et d'eau de vie. » Les organisateurs ont proposé un repas gastronomique à midi qui a fait l'unanimité par son excellence. Trois artisans de la vallée s'étaient alliés pour l'occasion prouvant que savoir-faire et qualité riment avec Doller. L'entrée était confiée au traiteur Bringel, le plat de résistance à Fellmann traiteur et le dessert aux Glaces Erhard. Des goûts originaux ont interpellé le promeneur, comme les saveurs du Sud de Corinne Billon, bien connue des habitués du marché de Masevaux Après la visite du Salon, le public a pu prendre un verre au « bar des amis » de la maison Adam. Bref que du bon et du beau à Perfecta qui est en passe d'atteindre la perfection. Le président du club de football organisateur, Pierre Batmann l'avait prédit : « Cette année nous montons en puissance.» Pari réussi ! Les gourmands attendent avec impatience la 4e édition.

Mariane Gachelin (source : Journal L'Alsace)

 

Corinne Billon a fait découvrir au public les saveurs d'Espagne comme le chorizo, les olives ou encore son fameux saucisson de taureau.
M.G.
Corinne Billon a fait découvrir au public les saveurs d'Espagne comme le chorizo, les olives ou encore son fameux saucisson de taureau.

Journal DNA, Edition du lundi 12 septembre 2005

MASEVAUX

Les terroirs de Perfecta

 


    ••• Masevaux était en fête hier, musique, théâtre et gastronomie y étaient à l’honneur, mais pour une fois, le public ne s’est pas dispersé et c’est en nombre qu’il afflua notamment à la salle polyvalente pour le dernier jour de Perfecta, 3e salon masopolitain du vin et de la gastronomie.

    La bonne chère attire toujours. Parking plein, grande foule dans les allées de la salle polyvalente, sourire sur les visages...
Hier, les responsables du FC Masevaux, organisateur de ce 3e Perfecta, salon du vin et de la gastronomie, pouvaient être satisfaits. De même que les exposants venus d’Alsace et de plus loin. Enfin, la majorité d’entre eux tout du moins. Certains faisant un bilan plutôt mitigé de ces deux jours: «il y avait beaucoup de promeneurs, ne désirant pas acheter», lance l’un d’eux qui craignait hier après-midi, ne pas rentrer dans ses frais... «C’est dur pour un salon qui débute de se faire un nom et d’attirer les acheteurs, on verra l’an prochain », décrète philosophe un marchand de vin.


Globalement satisfaits


   D’autres s’en sont pourtant beaucoup mieux sortis. Le confiseur de Saint-Dié ne cachait pas son plaisir de vendre ses bonbons à la violette, à la réglisse ou à la bergamote : «Il faut toujours se remettre en question, bien connaître son produit, proposer de la qualité, et puis parler aux gens, leur expliquer, ça marche ; on reviendra!». Même sourire chez la vendeuse de pro- duits catalans venue de Bréchaumont dans le Sundgau : «C’est la troisième fois que je viens; les organisateurs se sont vraiment cassés la tête; ils ont même pensé à un repas pour les exposants hier soir: rien à dire!». De l’avis majoritaire, ce salon Perfecta était une réussite ; et le traiteur Fellmann de Sentheim d’en tirer la conclusion : «Le but du salon est de faire connaître les produits de nos terroirs; ça marche bien ; il faudra rester dans cet esprit!». Le secret de la réussite.


Michèle Marchetti (source : Journal DNA)


Beaucoup de monde hier au salon Perfecta de Masevaux.
Beaucoup de monde hier au salon Perfecta de Masevaux. (Photo DNA)

Journal L'Alsace, Edition du dimanche 11 septembre 2005

 

MASEVAUX : Un régal gastronomique


   La 3e édition de Perfecta, le salon de la gastronomie de Masevaux, a eu la visite, hier, du chef étoilé et enfant du pays Émile Jung. La fête des papilles se poursuit ce dimanche.


   Installé à la salle polyvalente de Masevaux et organisé par le football club local, le salon Perfecta a ouvert ses portes hier matin. Cette troisième édition, valorisant la gastronomie française, a élu pour parrain Émile Jung. Ce chef, installé à Strasbourg, a obtenu trois étoiles au guide Michelin.. « On sent la sincérité et l'honnêteté derrière tous les produits artisanaux de ce salon » a-t-il expliqué hier, dans les allées du salon. En début de matinée, chaque exposant s'est présenté et a décrit les subtilités de ses produits. Après le vin d'honneur, les démonstrations et dégustations culinaires ont pu débuter. Le salon est organisé pour répondre à tous les goûts, qu'ils soient salés ou sucrés. Aujourd'hui encore, les visiteurs pourront humer les senteurs du stand d'épices du monde, apprécier différentes sortes de fromages, de confits de canards ou encore déguster des gendarmes de cerfs. Pour les douceurs, nougats, miels, glaces et autres éclairs au chocolat sont proposés. Le stand de bonbons d'André et de Colette Thomas pétillait d'ailleurs de couleur. « Les seules machines que j'utilise sont mes mains », s'amuse André. C'est d'ailleurs avec une véritable passion qu'il fabrique une vingtaine de sortes de bonbons, sa dernière nouveauté en date est le caramel à la fleur de sel. Pour cet amoureux du travail à l'ancienne il est hors de question de passer à une production industrielle. Les 7 kg de bonbons qu'il fabrique en 45 minutes lui conviennent amplement. « L'important n'est pas d'être le plus riche, mais le plus heureux », poursuit-il. De nombreux stands raviront les amateurs de bons vins. Les exposants déjà présents au salon de l'année passée ont tous été unanimes pour dire que l'organisation est irréprochable. Ils ont aussi salué le travail fourni par Pierre Battmann, président du football club et de son équipe. L'animation du salon est assurée par le groupe Atout coeur. Le salon est aujourd'hui de 11 h à 18 h. L'entrée est libre.


Anthony Garrelhas (source : Journal L'Alsace)

 

Originaire de la vallée, Émile Jung (2e à droite) a fait le tour des stands du salon hier samedi.
A.G.
Originaire de la vallée, Émile Jung (2e à droite) a fait le tour des stands du salon hier samedi.

Journal DNA, Edition du dimanche 11 septembre 2005

SALON PERFECTA

Aujourd'hui encore Un concentré de nos terroirs

 


   ••• La troisième édition de Perfecta, le salon de la gastronomie organisé par le FC Masevaux, a été inaugurée en grande pompe hier matin par un invité de marque, Emile Jung. A découvrir aujourd’hui encore, une trentaine d’exposants des arts de la bouche issus de toute la France.

   «Perfecta, le mot choisi est ambitieux, a déclaré Emile Jung, chef de l’étoilé Crocodile de Strasbourg pour ouvrir le salon gastronomique masopolitain. Mais il résume bien ce que vous voulez atteindre : recherche, travail, sincérité. . . On ne peut souhaiter qu’une chose, que cela se renouvelle chaque année et que tout le monde se régale».

   Dans une salle des fêtes masopolitaine décorée comme jamais, entre un bar à l’ancienne, des pommiers et des géraniums… plus d’une trentaine de stands des arts de la bouche venus d’Alsace et de toute la France sont à découvrir aujourd’hui encore, pour goûter, aimer et adopter… comme le député Jean-Luc Reitzer qui, hier matin, a fait son marché : «Il faut féliciter les exposants qui sont là, parce que malgré les difficultés, ils ont compris qu’il fallait se battre pour rétablir la confiance; venir là où se trouvent les clients; c’est cela la France dans toute sa diversité et son authenticité», a-t-il lancé dans son habituelle verve politicienne.


   La France dans toute son authenticité, Perfecta en est, en effet, un beau panel. Avec ses vins, ses miels, ses confitures, ses sels, ses plantes, ses fromages, ses terrines, saucissons, son pain, ses pâtisseries, confiseries... « un véritable concentré de nos terroirs», dira le conseiller général Jean-Luc Reitzer, lui même exposant ses tisanes, sirops et autres confitures, et approuvé par le maire de Masevaux, Paul Kachler, qui a vu lui, dans ce salon, la preuve que la France est encore «un pays riche en savoir-faire culinaire».


   Pierre Battmann, le président du FC Masevaux qui a lancé ce salon voilà trois ans, ne cachait pas sa fierté hier, de la belle réussite annoncée pour cette édition ; il ne manqua pas non plus de féliciter Albert Ringenbach, mandaté par le FCM pour l’organisation de Perfecta : «c’est un perfectionniste; il a su trouver et mobiliser nos partenaires et les exposants dans le but de valoriser la gastronomie française». Reste au public à donner sa bénédiction !


Michèle Marchetti (source : Journal DNA)

Couper de ruban par Emile Jung pour cette troisième édition.
Visite guidée pour les personnalités, découverte et dégustation...
Couper de ruban par Emile Jung pour cette troisième édition.
Visite guidée pour les personnalités, découverte et dégustation...
(Photos DNA)

Journal L'Alsace, Edition du vendredi 9 septembre 2005

 

Masevaux : un salon gastronomique


   La 3e édition de Perfecta, le salon des saveurs organisé par le FC Masevaux, aura lieu ce week-end à la salle polyvalente. Elle bénéficie cette année d’un parrainage prestigieux, celui d’Emile Jung, le chef du « Crocodile » à Strasbourg et enfant de Masevaux. Il inaugurera le salon samedi matin, à 10 h 30, et en assurera, à 10 h 45, une visite guidée et commentée. 35 producteurs-récoltants venus de la région, mais aussi de toute la France, feront saliver les visiteurs en leur proposant de savoureux produits du terroir : miels, foie gras, vins, sirops, confitures, glaces, pains d’épice, pains, pommes et jus de pommes, fromages, charcuterie... chaque stand aura ses produits spécifiques. Parmi les exposants, on trouvera les traiteurs Bringel (Guewenheim) et Fellmann (Sentheim), les apiculteurs de Masevaux, le Pré aux Colimaçons (escargots), Jean-Luc Reitzer (sirops, confitures, plantes médicinales ...), les glaces Ehrard, les Champagnes Henri-David Heucq, la brasserie Franc-Comtoise, qui proposera de la bière artisanale, etc. De nombreuses animations sont également prévues concours de dégustation de miel, démonstration de sculptures en sucre par Bertrand Weiss, des glaces Ehrard, vidéo présentant la fabrication de foie gras... Parmi les temps forts du salon, un déjeuner gastronomique (complet depuis plusieurs semaines), préparé par des producteurs-partenaires du salon, réunira dimanche 120 convives.

[-> Y ALLER
Salle polyvalente de Masevaux, samedi 10 septembre de 11 h à 22 h et dimanche 11 septembre de 11 h à 18 h. Entrée libre, grand parking à proximité.

Isabelle Bollène (source : Journal L'Alsace)

 

35 producteurs-récoltants venus de la région, mais aussi de toute la France, feront saliver les visiteurs.

Archives M.G.
35 producteurs-récoltants venus de la région, mais aussi de toute la France, feront saliver les visiteurs.

Journal DNA, Edition du jeudi 8 septembre 2005

 

SALON PERFECTA

Les plaisirs de la bouche

Ce week-end, à la salle polyvalente de Masevaux

 


   ••• Samedi 10 et dimanche 11 septembre, les papilles seront en fête è Masevaux è l’occasion de la Y édition du salon Perfecta (produits et recettes issus de la production fermière et culinaire et de tradition agricole et artisanale). Une sortie événement vue par le responsable de l’organisation Albert Ringenbach. Interview.


DNA: Qu’est ce qui distinguera cette 3e édition des deux précédentes ?


Albert Ringenbach: Avant tout, la densité de ce troisième rendez-vous. Après deux éditions avec une petite dizaine d’exposants, le PC Masevaux, organisateur du salon, a voulu frapper un grand coup avec 35 exposants-producteurs présents derrière leur stand. Nous aurions sans doute encore pu en accueillir davantage mais nous sommes limités par la place.


DNA: Un déjeuner gastronomique est également prévu ?


A.R.: Tout à fait, et nous affichons complet depuis le début du mois d’août. 120 convives se retrouveront autour d’une table fleurie par la Maison Krumholz de Masevaux et savoureront les délicatesses préparées par Michel Fellmann, par son successeur Philippe Genestier, par le traiteur Bringel de Guewenheim et par les glaces Erhard. Pour faire passer cela, les vins les plus raffinés seront servis.


DNA: Comment expliquez-vous ce succès ?


A.R.: Aujourd’hui, la mentalité des gens a évolué. On ne sort plus seulement pour aller par exemple danser. Ils sélectionnent leurs sorties et les plaisirs de la bouche font partie de ces destinations qu’ils privilégient. Pour ce dîner gastronomique, nous sommes particulièrement heureux d’accueillir 75% de Masopolitains à notre table. C’est assez rare pour être signalé.


DNA: Un invité vedette ?


A.R.: En effet. Emile Jung, le patron du Crocodile, sera présent pour l’inauguration samedi à 10h30 et effectuera la visite commentée. Pour lui, c’est un retour aux sources et il a tout de suite accepté notre invitation.


DNA: Quelles sont les autres originalités ?


A.R.: 13 régions viticoles seront présentes sur le salon. On retrouvera des producteurs-récoltants des grandes régions viticoles françaises, mais nous mettrons aussi en évidence des vins moins connus comme les Costières, Gaillac, Cahors ou encore Bergerac. Il est de notre devoir de montrer qu’il existe autre chose. Pour chaque produit présenté sur le salon, il s’agira d’une exclusivité.


DNA: Quelles animations sont prévues ?


A.R.: Une animation musicale d’abord avec Marcel Mentil et Atout Coeur. Tout au long des deux journées, le public aura droit à des démonstrations de sculpture sur sucre avec Bertrand Weiss. Des animations vidéo sont aussi prévues avec le traiteur Bringel qui expliquera la recette du foie gras, avec Dominique Huss du Pré des Colimaçons qui parlera de l’élevage des escargots. Tous les autres exposants ne manqueront pas de parler avec enthousiasme de leurs produits: des plantes médicinales de Jean-Luc Reitzer à la confiserie artisanale de Colette et André Thomas en passant par les apiculteurs de la vallée ou la Ronde des Sels de Michel Rima de la Tremblade en Charente-Maritime. Enfin, côté convivialité, les Vins Adam de Lauw mettront à notre disposition «le café des Amis».


Propos recueillis par Marc Hoog (source : Journal DNA)

 

Salon ouvert samedi 10 septembre de 10h30 à 22h, dimanche 11 de 10h à 18h. Entrée libre. Petite restauration possible.

 

Emile Jung, parrain du 3e salon Perfecta.

Emile Jung, parrain du 3e salon Perfecta.
(Photo DNA)

Journal L'Alsace, Edition du jeudi 1 septembre 2005

 

Masevaux : un salon pour les gastronomes


   La 3e édition de Perfecta, le salon des saveurs organisé par le FC Masevaux, aura lieu les samedi 10 et dimanche 11 septembre. La troisième édition du salon gastronomique Perfecta (Produits et recettes issus de la production fermière et culinaire de tradition agricole et artisanale) sera parrainée par Émile Jung, le chef du « Crocodile » à Strasbourg et enfant de Masevaux. Il inaugurera le salon samedi matin, à 10 h 30 et en assurera, à 10 h 45, une visite guidée et commentée. 35 producteurs-récoltants venus de la région, mais aussi de toute la France, seront présents. Parmi eux, les traiteurs Bringel (Guewenheim) et Fellmann (Sentheim), les apiculteurs de Masevaux, le Pré aux Colimaçons (escargots), Jean-Luc Reitzer (sirops, confitures, plantes médicinales…), les glaces Ehrard, les Champagnes Henri-David Heucq… De nombreuses animations sont également prévues : concours de dégustation de miel, démonstration de sculptures en sucre par Bertrand Weiss, des glaces Ehrard, vidéo présentant la fabrication de foie gras… pains d'épice, pains, pâtisseries, fromages, charcuterie, vins, divers produits se disputeront l'attention des gastronomes. Parmi les temps forts du salon, un déjeuner gastronomique (complet depuis plusieurs semaines), préparé par des producteurs-partenaires du salon, réunira 120 convives.


Isabelle Bollène (source : Journal L'Alsace)

Journal DNA, Edition du samedi 20 août 2005

 

Les 10 et 11 septembre

«Perfecta » : un salon des saveurs

 

 

   ••• Après avoir tâtonné pendant deux années, le salon Perfecta du FC Masevaux revient les samedi 10 et dimanche 11 septembre, à la salle polyvalente. «Perfecta» évoque bien entendu la «perfection», mais c’est aussi l’abréviation de produits et recettes issus de la production fermière et culinaire de tradition agricole et artisanale.


   Cette année, Perfecta va prendre une dimension supplémentaire. Le salon bénéficiera déjà du parrainage d’Emile Jung, le patron du fameux étoilé «Le Crocodile» de Strasbourg, enfant de Masevaux et qui a fourbi ses premières armes à l’Hostellerie Alsacienne de Masevaux. Il sera présent pour l’inauguration samedi 10 septembre à 11 h. Cette année, Perfecta prendra aussi du volume au niveau des exposants. Trente-trois sont recensés, plus de 35 producteurs récoltants présenteront leur gamme de produits avec à chaque fois une exclusivité pour chaque produit. Plus de douze régions viticoles seront représentées avec différents produits gastronomiques comme le foie gras, toute une gamme de fromages, de pains, de miels, d’escargots, de chocolats, desserts et fruits.

Mises en bouche


   Tout au long de ces deux journées, des démonstrations culinaires seront proposées et plus particulièrement le dimanche 11 septembre à l’occasion d’un déjeuner gastronomique qui sera mitonné par Michel Fellmann, ancien apprenti d’Emile Jung et qui préparera les mises en bouche, par Bernard Bringel, traiteur-organisateur qui servira un foie gras entier du Sundgau avec sa gelée au Tokay et son petit pain chaud, par Philippe Genestier. «FeIlrnann» qui concoctera un suprême de pintadeau rôti aux baies de cassis, tâtin d’échalotes confites, brochette de légumes du moment, gouttière de pommes de terre au lard. L’assiette de fromages sera préparée par Marc Weiss, fromager à Bourbach-le-Bas et l’assiette gourmande de desserts finement sélectionnés sera proposée par Bertrand Weiss des glaces Erhard à Masevaux.


Papilles et saveurs


   Ce repas sera servi avec une coupe de Champagne Cuvée réserve brut de M. et Mme Henri David Heucq, propriétaire récoltant à Fleury-la-Rivière, dans la Marne, avec un Gewurtztraminer Vendanges Tardives Grand Cru Zinnkoepflé de Martin Klein de Soultzmatt, avec un verre de Savigny-les-Beaune «Les Grands Picotins» du domaine de M. et Mme Jean-Michel Maurice, propriétaire-vigneron à Savigny-les-Beaune et pour le mariage avec le fromage, c’est un verre de Lussac St-Emilion, «Château Lion Perruchon» que proposeront M. et Mme Denis Munck, propriétaire-récoltant à Lussac en Gironde. Ce déjeuner gastronomique sera servi au prix de 35€ par personne. Pour digérer le tout, c’est Atout Coeur et Marcel Mentil qui seront à la baguette et qui proposeront des animations musicales. Pendant deux jours, les papilles et les saveurs seront en fête grâce à ces footballeurs qui veulent militer pour la gastronomie française.


Marc Hoog (source : Journal DNA)


Salon « Perfecta »,  samedi 10 septembre de 11 h à 22 h, dimanche 11 septembre, de 11 h à 18 h, salle polyvalente, Masevaux. Entrée libre. Pour le déjeuner gastronomique, il est impératif de réserver dans les meilleurs délais. Contacts : Albert Ringenbach
(Tél : 03 89 82 49 71) ou http ://www.salon-perfecta.fr. Le nombre de places est limité.

 

Michel Fellmann apportera toute son expérience à la réussite de ce salon.

(Photo Archives DNA)

Michel Fellmann apportera toute son expérience à la réussite de ce salon.

Journal L'Alsace, Edition du mardi 12 juillet 2005

 

Un salon pour les gastronomes


   Le football-club de Masevaux organise les 10 et 11 septembre la troisième édition de son salon des saveurs, « Perfecta », parrainé cette année par Émile Jung.


   « Perfecta », le salon des saveurs organisé par le FC Masevaux, prend de l'ampleur pour sa troisième édition, qui aura lieu les samedi 10 et dimanche 11 septembre à la salle polyvalente de Masevaux. Il sera placé sous le haut patronage d'Emile Jung, chef du « Crocodile » à Strasbourg et enfant de Masevaux, qui sera présent pour l'inauguration le 10 septembre à 11 h. Le nom « Perfecta » (Produits et recettes issus de la production fermière et culinaire de tradition agricole et artisanale) vient de perfection, et le salon s'efforcera d'être à la hauteur de cette ambition dans le choix des exposants et des produits présentés. Une trentaine de producteurs-récoltants ont déjà annoncé leur présence. Ils viennent principalement de la vallée de la Doller, de l'Alsace, du Territoire ou des Vosges. Il n'y aura pas deux stands présentant le même produit. Les visiteurs pourront ainsi flâner entre les allées, découvrant au gré des stands les vins de diverses régions, les foies gras, sirop et confitures, miels de la vallée, glaces (le glacier Erhard sera présent), pains d'épices et nougats, fromages locaux, pains, bière artisanale, escargots, etc. La dégustation-vente est bien sûr prévue.



Un repas gastronomique

 

   Mais le temps fort du salon sera un exceptionnel repas gastronomique préparé par des producteurs-partenaires du salon. L'apéritif, une coupe de champagne avec ses mises en bouche (fourni par le propriétaire-récoltant Henri David-Heucq, les mises en bouches étant réalisées par Michel Fellmann) sera suivi d'un foie gras entier de canard du Sungdau avec sa gelée au tokay et son petit pain chaud (Bernard Bringel), arrosé d'un verre de Guewurtztanier vendanges tardives (Martin Klein), puis d'un suprême de pintadeau rôti aux baies de cassis, tatin d'échalotes confites, brochette de légumes et gouttière de pommes de terre au lard (Philippe Genestier, « Fellmann ») avec son verre de Savigny-les-Beaune (Jean-Michel Maurice, propriétaire-vigneron), fromages assortis (Marc Weiss) avec un verre de Lussac Saint-Emilion (Denis Munck) et enfin l'assiette gourmande des desserts (par Bertrand Weiss des Glaces Ehrard) et le café. Le déjeuner sera agrémenté d'une présentation des produits et savoir-faire des différents partenaires et des intermèdes musicaux de l'ensemble « Atout Coeur ».

 


Seulement 120 places pour le menu gastronomique


   Ce menu gastronomique, qui mettra les papilles en fête est proposé pour 35 euros. Attention, le nombre de places est limité à 120, pour être sûr d'avoir une place il faut donc d'ores et déjà réserver, en contactant Albert Ringenbach au 03.89.82.49.71. ou 06.72.63.15.47. E-mail : albertringenbach@salon-perfecta.fr

Mariane Gachelin (source : Journal L'Alsace)


Michel Fellmann, ancien apprenti d’Emile Jung, en pleine démonstration culinaire lors de l’édition 2004 du salon « Perfecta ».
Mariane Gachelin
Michel Fellmann, ancien apprenti d’Emile Jung, en pleine démonstration culinaire lors de l’édition 2004 du salon « Perfecta ».


 

 

 

Organisation : FC Masevaux

Pierre BATTMANN
Tél : 03 69 19 64 68
Courriel e-mail : contact@studio-m2v.com


Déjeuner gastronomique dimanche midi sur réservation

Renseignements :
03 67 11 39 99
06 63 46 78 44


Conception et Réalisation : STUDIO M2V - Tél. +33 / 06.24.37.58.71 - Victorien Mentil
Design © Victorien Mentil - Hébergement : 1and1
© 2005-2016 - Courriel Nous contacter